Accessibilité
  • Caractères normaux
  • Caractères plus grands
  • Caractères très grands
  • Augmenter le contraste

news tfeSoutenons les étudiants en cette période de crise ! Ils ont besoin de vous dans la réalisation de leur travail de fin d’études.


 

 

Pauline Louveau, HELP André Vésale

  • Etudiante en dernière année d’ergothérapie, je réalise mon travail de fin d'études qui porte sur l'activité physique chez les personnes atteintes de sclérose en plaques. Dans le cadre de ce TFE, je souhaiterais vous interroger sur votre expérience dans ce domaine.

  • Ce questionnaire dure environ 10 minutes, il est anonyme et les données ne seront utilisées que dans le cadre de cette étude. Les données brutes ne seront pas conservées par la suite.

  • Je vous remercie d'avance pour votre collaboration.

Pourriez-vous répondre au questionnaire sur le lien suivant ?


Pauline Maroquin, HELHa de Montignies-Sur-Sambre

  • Étudiante en dernière année d'ergothérapie, mon travail de fin d'études porte sur la sclérose en plaques et plus spécifiquement sur le symptôme de la fatigue.

  • Les informations recueillies dans ce questionnaire me permettront d'analyser l'impact que la fatigue pourrait avoir sur votre équilibre de vie.

    Pourriez-vous répondre au questionnaire sur le lien suivant ?


Céline Dufourny, Marie Haps à Bruxelles.

  • Étudiante en dernière année de logopédie, mon travail de fin d’études porte sur les difficultés en mémoire de travail liées à la Sclérose en Plaques.

  • Pour cela, je compte donc tester l’efficacité d’un outil spécifique à la rééducation de ce type de mémoire chez les personnes ayant la SEP, le PROCOG-SEP. C’est à ce moment-là que j’ai besoin de vous ! Je suis à la recherche de personnes volontaires pour m’aider à tester mon outil dans la pratique.

  • Concrètement, il s’agirait, lors d’une première rencontre, de remplir un questionnaire qui me permettrait de comprendre vos facilités et difficultés en mémoire de travail, ainsi que vos attentes par rapport à l’outil que je vous proposerai.

    Suite à cela, sur une période d’environ 5 semaines, nous utiliserons l’outil comme un entraînement de la mémoire de travail.

    Enfin, au terme des séances, je vous proposerai de nouveau le questionnaire initial afin de savoir si vous avez senti une évolution, des progrès, et d’avoir votre ressenti par rapport à l’outil et l’utilisation que nous en aurons faite.

  • Si vous n’êtes pas particulièrement intéressé par l’aspect rééducatif, vous pouvez malgré tout m’aider ! Je recherche également des « personnes contrôles », c’est-à-dire que celles-ci rempliront uniquement le questionnaire (ce qui peut se faire à distance), afin que je puisse comparer l’évolution des personnes ayant suivi le « programme » à l’évolution des « personnes-contrôles ».

  • Étudiante à Bruxelles, je peux me déplacer dans la capitale et aux alentours, grâce aux transports en commun.


Si vous êtes intéressé(e), n’hésitez pas à me contacter par :


Carina FERRAZ CORREIA, Étudiante ULiège (Travail de fin d'études)

QUESTION DE RECHERCHE
Comment les aménagements de l’environnement d’une personne atteinte de sclérose en plaques peuvent influencer sa qualité́ de vie (son sentiment d’autogestion, de contrôle perçu et résilience) ?

CHERCHEUR / ETUDIANT RESPONSABLE
FERRAZ CORREIA Carina, étudiante; 00352661849968 ; CFCorreia@student.uliege.be.

PROMOTEUR
A.-M. ETIENNE
Université de Liège
Unité de Psychologie de la Santé
Quartier Village 2
Rue de l'Aunaie 30-32 (Ancien Bât B38b)
4000 Liège (Sart Tilman) 
Belgique

DESCRIPTION DE L’ETUDE
L’objectif de la recherche est de comprendre dans quelle mesure les aménagements réalisés au sein du domicile de la personne atteinte de sclérose en plaques peuvent avoir une influence sur votre qualité de vie, sur votre sentiment de capacité à gérer votre vie comme à prendre des décisions, sur votre sentiment de capacité à maitriser une situation, et votre sentiment de capacité à surmonter des événements plus difficiles.

HYPOTHÈSES
Les personnes atteintes de SEP ayant réalisé́ des aménagements ou adaptations à leur domicile auront une meilleure qualité́ de vie et une meilleure autogestion. Et ces aménagements auront également une influence au niveau de la capacité́ de résilience et de la croissance post-traumatique.

PARTICIPANTS

  • des personnes atteintes de sclérose en plaques,
  • avoir au moins 18 ans,
  • ne pas être dans un épisode de la maladie considéré comme aigu,
  • Pas de poussée dans les 3 mois précédant la participation à la recherche
  • EDSS supérieur à 3,5

QUESTIONNAIRES

  • Questions sociodémographiques  
  • Inventaire Systémique de Qualité de Vie (ISQV ; Dupuis, Marois, & Etienne, 2012).
  • Questionnaire de santé physique et psychologique version courte (SF12 ; Ware, Kosinski, & Keller, 1996)
  • FMIS
  • Questionnaire d’évaluation de la fatigue (FSMC)
  • Hospital Anxiety and Depression Scale (HADS; Zigmond & Snaith, 1983)
  • Echelle d’incertitude à la maladie de Mishel (MIUS ; Mishel, 1988, 1990)Echelle de la peur de la progression de la maladie
  • Questionnaire Multiple Sclerosis Self-Management Scale (MSSM ; Bishop M. et Frain M.)